-
Historique du football
-
ballon menu FAQ & Stats
QUIZZ Football
FAQ Lois du jeu
Equipe de France
Dossier: l'argent dans le foot
Foire aux questions football
-
ballon menu Paris sportifs
Parier sur le football
-
ballon Plus de football...
-
Historique compétitions
-
Football Féminin
-

-


Et si une de vos questions reste toujours en suspens, n'hésitez pas à nous contacter en nous envoyant un message à l'adresse: contact@storyfoot.com




LOI 12 – FAUTES ET COMPORTEMENT ANTISPORTIF

 

1. Un attaquant se trouvant en position de hors-jeu à l’intérieur de la surface de réparation adverse, mais sans prendre une part active au jeu, est violemment frappé par un adversaire. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’adversaire est exclu du terrain de jeu pour acte de brutalité et un coup de pied de réparation est accordé.

2. Alors qu’une balle à terre va être effectuée à l’intérieur de la surface de réparation, un défenseur frappe violemment un adversaire avant que le ballon ne touche le sol. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le joueur coupable est exclu du terrain de jeu pour acte de brutalité et le jeu est repris par une balle à terre.

3. Alors que le ballon est en jeu, deux joueurs de la même équipe ont une conduite antisportive ou se rendent coupables d’un acte de brutalité l’un envers l’autre sur le terrain de jeu. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’arbitre avertit ou exclut les deux joueurs et reprend le jeu par un coup franc indirect en faveur de l’équipe adverse.

4. Alors que le ballon est en jeu, le gardien de but frappe un adversaire dans la surface délimitée par la ligne de but et les fi lets de but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’arbitre interrompt le jeu, exclut le gardien de but du terrain de jeu et reprend le jeu par une balle à terre à l’endroit où se trouvait le ballon au moment de l’interruption du jeu. Un coup de pied de réparation ne peut pas être accordé du fait que l’infraction a été commise en dehors du terrain de jeu.

5. Un attaquant passe le gardien de but et botte le ballon en direction du but ouvert. Un défenseur lance une chaussure ou un objet similaire qui frappe le ballon et l’empêche de pénétrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
La chaussure ou tout objet similaire est considérée comme prolongement de la main du joueur. Le jeu est interrompu, un coup de pied de réparation est accordé et le joueur fautif est expulsé du terrain pour
avoir délibérément touché le ballon des mains.

6. Un attaquant drible le gardien de but et botte le ballon en direction du but ouvert. Un gardien de but lance une chaussure ou un objet similaire qui frappe le ballon et l’empêche de pénétrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le gardien de but est sanctionné pour comportement antisportif et le jeu est repris par un coup franc indirect à l’endroit où le ballon se trouvait lorsqu’il a été frappé par la chaussure ou objet similaire.

7. Un joueur qui a quitté le terrain de jeu afi n de recevoir des soins médicaux fait trébucher un adversaire à l’intérieur du terrain de jeu. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le joueur fautif est averti pour comportement antisportif et le jeu est repris par un coup franc direct.

8. Un joueur entre sur le terrain de jeu sans avoir reçu le signal et la permission de l’arbitre et touche délibérément le ballon des mains. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le joueur est averti pour avoir pénétré sur le terrain de jeu sans autorisation préalable de l’arbitre. Le jeu est repris par un coup franc direct ou un coup de pied de réparation qui punit l’infraction la plus grave.
Si, de l’avis de l’arbitre, le joueur est également coupable d’un comportement antisportif par le fait d’avoir délibérément touché le ballon des mains, il sera exclu du terrain de jeu pour avoir reçu un second avertissement au cours du même match. Si, de l’avis de l’arbitre, le joueur est également coupable d’avoir annihilé un but ou une occasion de but manifeste, le joueur est exclu du terrain de jeu.

9. Alors qu’il célèbre un but, un joueur quitte le terrain de jeu. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
La célébration d’un but est acceptée comme faisant partie intégrante du football. Un avertissement est seulement signifié lorsqu’il y a une démonstration excessive ou jubilation (c.-à-d. lorsque le joueur saute
par-dessus les barrières de sécurité, gesticule devant un adversaire ou des spectateurs en les ridiculisant, en montrant ostensiblement son maillot, en enlevant son maillot ou toute autre forme de provocation).

10. Un joueur court en possession du ballon, il voit un défenseur en face de lui et court à l’extérieur du terrain de jeu pour l’éviter et continuer à jouer. L’adversaire l’empêche de passer mais derrière la ligne de touche. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le jeu est interrompu et l’adversaire est averti pour comportement antisportif. Le jeu reprend par une balle à terre à l’endroit où se trouvait le ballon au moment de l’interruption du jeu.

11. Un joueur, autre que le gardien de but, se trouve dans sa propre surface de réparation tenant à la main un protège-tibia, touche volontairement le ballon avec son protège-tibia afi n d’empêcher celui-ci de
pénétrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’arbitre accorde un coup de pied de réparation et le joueur est exclu du terrain de jeu pour avoir empêché un but d’être marqué. Le protège- tibia doit être considéré comme un prolongement de la main du joueur.

12. Que se passe-t-il si, dans le même genre de situation, le joueur se trouve être le gardien de but ?
L’arbitre interrompt le jeu, avertit le gardien de but pour comportement antisportif et le jeu est repris par un coup franc indirect pour l’équipe adverse.

13. Alors que le ballon est en jeu, un joueur se trouvant dans sa propre surface de réparation jette un objet sur un adversaire se trouvant à l’extérieur de la surface de réparation. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il interrompt le jeu et exclut du terrain de jeu le joueur ayant lancé l’objet pour acte de brutalité. Le jeu reprend par un coup franc direct pour l’équipe adverse, à l’endroit où la faute a été commise, c.-à-d. là
où se trouvait l’adversaire qui a été touché ou aurait pu être touché.

14. Un joueur jette un objet, par ex. sa chaussure de football, contre une personne assise dans la surface technique. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le jeu est interrompu, le joueur coupable est exclu du terrain de jeu pour acte de brutalité et le jeu est repris par un coup franc indirect à l’endroit où l’objet a été jeté.

15. Alors que le ballon est en jeu, un remplaçant jette un objet, par ex. sa chaussure, sur un adversaire se trouvant sur le terrain de jeu. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le jeu est interrompu et le remplaçant est exclu pour acte de brutalité. Le jeu reprend par une balle à terre à l’endroit où le ballon se trouvait au moment de l’interruption du jeu.

16. Un joueur se trouvant dans sa propre surface de réparation frappe l’arbitre. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le jeu est interrompu et le joueur est exclu du terrain pour acte de brutalité. Le jeu est repris par un coup franc indirect pour l’équipe adverse à l’endroit où l’infraction a eu lieu.

17. Un gardien de but se trouvant dans sa surface de réparation touche délibérément le ballon des mains juste en dehors de ladite surface. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il accorde un coup franc direct à l’équipe adverse. Si, de l’avis de l’arbitre, le gardien de but est également coupable d’un comportement antisportif ou a anéanti une occasion de but manifeste, il recevra en plus la sanction appropriée.

18. Le gardien de but contrôle le ballon avec ses mains dans sa surface de réparation et le passe à un coéquipier se trouvant également dans la surface de réparation. Ce dernier botte maladroitement le ballon dans son propre but. Le gardien touche cependant le ballon des mains mais ne peut l’empêcher d’entrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’arbitre accorde le but.

19. Le gardien de but se trouvant dans sa surface de réparation saisit le ballon des mains puis le pose au sol et sort de la surface de réparation. Il décide ensuite de revenir dans la surface de réparation et prend le ballon une seconde fois avec les mains. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse.

20. Un gardien de but bloquant le ballon le fait rebondir avant de le dégager. Est-ce une infraction que de faire rebondir le ballon ?
Non. Dans l’esprit des Lois du Jeu, le gardien de but ne serait pas considéré comme ayant lâché le ballon.

21. Si un gardien de but fait rebondir le ballon, un adversaire est-il autorisé à jouer le ballon alors qu’il touche le sol, à condition de ne pas se rendre coupable de jeu dangereux ?
Oui.

22. Après avoir pris possession du ballon, un gardien le garde sur la paume de sa main. Un adversaire arrive par l’arrière et frappe le ballon de la tête. Est-ce autorisé ?
Ceci est autorisé vu que le gardien n’était pas entièrement en possession du ballon et que l’action de l’adversaire n’est pas dangereuse.

23. Un gardien de but lâche le ballon des mains pour le botter dans le jeu, un adversaire l’intercepte avant qu’il ne touche le sol. Est-ce autorisé ?
Non, empêcher le gardien de but de lâcher le ballon des mains est une faute. Lâcher le ballon des mains et le botter sont considérés comme une action unique.

24. Un joueur de l’équipe défendante, autre que le gardien de but, se trouvant hors de la surface de réparation, touche délibérément le ballon des mains à l’intérieur de la surface de réparation. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Un coup de pied de réparation est accordé. Si, de l’avis de l’arbitre, le joueur est également coupable d’un comportement antisportif ou anéantit une occasion de but manifeste, il recevra en plus la sanction
appropriée.

25. Un joueur, autre que le gardien de but, fait ricocher intentionnellement le ballon sur son bras dans sa propre surface de réparation. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
L’arbitre accorde un coup de pied de réparation. Le fait de toucher délibérément le ballon des mains inclut également la main et le bras.

26. Une rentrée de touche est effectuée par l’équipe attaquante et le ballon se dirige vers le gardien de but de l’équipe en défense. Le gardien de but manque le ballon et un coéquipier envoie le ballon au-dessus de la barre d’un coup de poing. Quelle doit être la décision de l’arbitre ?
Un coup de pied de réparation sera accordé. Normalement, l’arbitre sanctionne le joueur pour comportement antisportif. Le joueur n’empêche pas un but d’être marqué et n’anéantit pas une occasion de
but manifeste vu que un but ne peut être marqué directement d’une rentrée de touche.

27. Un joueur essaie d’empêcher le ballon de pénétrer dans le but en le touchant délibérément. Toutefois le ballon pénètre dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il accorde le but et sanctionne le joueur pour comportement antisportif.

28. Un joueur touche le ballon délibérément en essayant d’empêcher qu’il ne parvienne à un adversaire. Il touche le ballon, mais manque d’empêcher l’adversaire de le réceptionner. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Si la règle de l’avantage est appliquée, le joueur fautif sera sanctionné pour comportement antisportif à la prochaine interruption du jeu.

29. Un gardien de but botte un coup de pied de but dans des conditions de grand vent. Le ballon quitte la surface de réparation pour être ensuite ramené par le vent dans la surface de réparation sans qu’un joueur ne l’ait touché auparavant. Le gardien de but touche le ballon pour l’empêcher de pénétrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Un coup franc indirect sera accordé contre le gardien de but pour avoir touché le ballon une deuxième fois avant qu’il ne soit joué par un autre joueur. Dans un tel cas, le gardien de but n’est pas considéré comme ayant empêché un but d’être marqué, ni avoir anéanti une occasion de but manifeste.

30. Un adversaire charge un joueur en toute sportivité, mais le ballon ne se situe pas à la distance de jeu. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Si l’arbitre estime que la charge de l’adversaire fait obstacle à l’évolution du joueur, un coup franc indirect ou un coup de pied de réparation est accordé.

31. Un joueur fait obstacle à l’évolution d’un adversaire par contact physique. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Le joueur fautif est sanctionné d’un coup franc direct pour avoir tenu un adversaire.

32. L’arbitre peut-il montrer un carton rouge à un remplaçant pour lui signifier qu’il doit quitter la surface technique et se rendre dans les vestiaires, qu’il ait ou n’ait pas pris part au match, parce qu’il tient des propos et fait des gestes agressifs, insultants ?
Oui. Tous les joueurs, les remplaçants et les joueurs remplacés sont placés sous la juridiction de l’arbitre qu’ils soient ou pas sur le terrain de jeu. L’utilisation du carton rouge montre clairement qu’une sanction
est imposée.

33. Un joueur se couche intentionnellement sur le ballon pour un certain temps. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il interrompt le jeu, avertit le joueur fautif pour comportement antisportif et reprend le jeu par un coup franc indirect.

34. L’arbitre avertit un joueur qui s’excuse pour son comportement. L’arbitre peut-il ne pas inscrire cet avertissement dans son rapport de match ?
Non. Tous les avertissements doivent être rapportés.

35. Un joueur de champ botte un coup de pied de but dans des conditions de grand vent. Le ballon quitte la surface de réparation pour être ensuite ramené par le vent dans la surface de réparation sans qu’un autre joueur ne l’ait touché auparavant. Le joueur touche le ballon des mains pour l’empêcher de pénétrer dans le but. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Un coup de pied de réparation sera accordé contre le joueur pour avoir touché le ballon des mains. Une deuxième faute a été commise, vu que le joueur a touché le ballon une deuxième fois avant qu’il ne soit
joué par un autre joueur. L’arbitre sanctionnera la faute la plus grave conformément à la Loi 5.
Le joueur est averti pour comportement antisportif mais ne sera pas expulsé pour avoir empêché un but d’être marqué ou pour avoir anéanti une occasion de but, vu qu’un but contre son camp ne peut
être marqué par l’équipe bottant le coup de pied de but.

36. Un joueur défiant pour le ballon entre en contact avec le gardien de but adverse, qui se trouve dans sa propre surface de but.
Défi er le gardien de but est permis. Un joueur ne sera pénalisé que s’il défi e en sautant, en chargeant ou en poussant le gardien de but avec violence, avec agressivité ou force excessive.

37. Deux joueurs ou plus sont-ils autorisés à charger un même adversaire en même temps ?
Oui. A condition que les charges soient légales.

38. Un défenseur commence à tenir un attaquant en dehors de la surface de réparation mais fi nit à l’intérieur de la surface de réparation. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il accorde un coup de pied de réparation.

39. Un joueur joue d’une manière dangereuse en levant la jambe lorsque l’adversaire essaie de toucher le ballon de la tête et entre en contact avec la tête de l’adversaire. Quelle doit être la réaction de l’arbitre ?
Il accorde un coup franc direct ou un coup de pied de réparation.

 

 

Les Lois du jeu
Menu déroulant Coupe du Monde
FAQ Lois du jeu
Menu déroulant Coupe du Monde

 

Partenaires recommandés: Maxifoot.fr - Mercato - Foot en direct - Fcnhisto.fr