| Paris sportifs | Contact
menu histoire du football menu coupe du monde de football menu dossier argent et foot business menu ballon d'or france football menu quizz de football menu regles du football
Rechercher sur le site
ballon menu COUPE DU MONDE 2014
Histoire de la Coupe du Monde
-
Historique du football
-
ballon menu FAQ & Stats
FAQ Lois du jeu
Equipe de France
Foire aux questions football
-
ballon Plus de football...
-
Historique compétitions
-
Football Féminin
-

-



coupe du monde 1966

COUPE DU MONDE 1966


PAYS HOTE
coupe du monde angleterre 1966
ANGLETERRE


DEROULEMENT
Du 11 au 30 Juillet 1966
16 participants - 8 stades
32 matches - 89 buts
Moyenne: 2,78 buts/matches

 

Depuis sa naissance en 1930, la Coupe du Monde de la FIFA a grandi pour devenir le tournoi international de football senior le plus important du monde. Après le vol de la coupe Jules Rimet lors d'une exposition à Londres, la nation organisatrice retrouve le sourire quelques jours plus tard, quand un chien appelé Pickels la retrouve dans un buisson au coeur d'un jardin de banlieue du sud de Londres.
Après le vol de la coupe Jules Rimet lors d'une exposition à Londres, la nation organisatrice retrouve le sourire quelques jours plus tard, quand un chien appelé Pickels la retrouve dans un buisson au coeur d'un jardin de banlieue du sud de Londres.

Pelé n'est pas épargné par les défenses bulgare et portugaise et le pari d'un troisième titre d'affilée pour les Brésiliens va échouer. En finale, l'Angleterre, dirigée de main de maître par Alf Ramsay (que l'on n'appelle pas encore Sir Alf), bat l'Allemagne Fédérale 4-2 à l'issue des prolongations, grâce au coup du chapeau historique marqué par Geoff Hurst. Celui-ci inscrit en particulier le but le plus controversé de l'histoire. La balle avait-elle vraiment franchi la ligne après avoir ricoché sous la barre transversale ? La polémique fait toujours rage aujourd'hui...

Succès populaire colossal en Angleterre et ailleurs, la Coupe du Monde de la FIFA prend une autre dimension en cette année 1966. Sur le terrain, c'est l'Angleterre, nation organisatrice, qui enlève le trophée, laissant à certains de ses adversaires un goût amer en bouche.

Avec le forfait de 16 nations africaines avant même le premier match, les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 1966 ne partaient pas sous les meilleurs auspices. La protestation des Africains faisait suite au nouveau règlement de la FIFA, stipulant que le vainqueur de la zone africaine devrait ensuite battre le vainqueur de la zone asiatique ou océanienne pour décrocher son billet pour la phase finale. Les Africains estimaient qu'une victoire dans leur zone devrait suffire pour accéder directement à la phase finale. Cette règle, remontant à 1964, allait finalement être supprimée quatre ans plus tard en faveur de l'Afrique. 70 équipes participent quand même aux éliminatoires (record à nouveau battu) et la FIFA décide d'accorder dix places à l'Europe, quatre à l'Amérique du Sud, une à l'Asie et une à l'Amérique Centrale et du Nord.

Parmi les équipes faisant leur première apparition en phase finale, le Portugal sort du lot. Il s'est hissé jusqu'en phase finale en dépit du tirage au sort, qui l'avait versé dans le même groupe que la Tchécoslovaquie, finaliste quatre ans plus tôt. Inutile de préciser que les Anglais, qui évoluent devant leur public et les caméras de la BBC, sont parmi les favoris. Faisant preuve d'une grande maîtrise et sans concéder le moindre but, ils glissent jusqu'en quarts de finale. Ils obtiennent un nul vierge contre l'Uruguay avant de s'imposer 2-0 successivement face au Mexique et à la France. Mais c'est le Brésil qui créé la sensation en se faisant sortir dès le premier tour. Après avoir défait la Bulgarie, Pelé et ses coéquipiers s'inclinent face à la Hongrie et à l'équipe surprise du Portugal. Une fois encore, Pelé est victime de la brutalité des défenseurs adverses. Blessé face à la Bulgarie, il doit faire l'impasse sur le match de la Hongrie avant de devoir à nouveau quitter le terrain contre le Portugal.

Parmi les équipes qualifiées pour le second tour, les Nord-Coréens ont surpris leur monde en éliminant les Italiens, puis en prenant le large 3-0 contre les Portugais à l'occasion du match le plus étourdissant de la compétition. Mais c'est sans compter sur la détermination du Portugal, qui finit par émerger (5-3), grâce à Eusebio, auteur de quatre buts. Las, le reste de la compétition ne sera pas du même acabit. En fin de compte, ce sont les Anglais, bénéficiant de l'avantage incontestable du terrain, qui remportent le titre en s'imposant en finale face à la RFA (4-2) à l'issue des prolongations. Bobby Moore, capitaine de la sélection, a ainsi l'honneur d'emmener son équipe vers la loge royale pour y recevoir la coupe des mains de la reine Elizabeth II.

 

 

RESULTATS 1966
AUTRES EDITIONS
Menu déroulant Coupe du Monde
Partenaires recommandés: Foot mercato - Fcnhisto.fr