| Paris sportifs | Contact
menu histoire du football menu coupe du monde de football menu dossier argent et foot business menu ballon d'or france football menu quizz de football menu regles du football
Rechercher sur le site
ballon menu COUPE DU MONDE 2014
Histoire de la Coupe du Monde
-
Historique du football
-
ballon menu FAQ & Stats
FAQ Lois du jeu
Equipe de France
Foire aux questions football
-
ballon Plus de football...
-
Historique compétitions
-
Football Féminin
-

-



coupe du monde 1934

COUPE DU MONDE 1934


PAYS HOTE
coupe du monde 1934 italie
ITALIE


DEROULEMENT
Du 27 Mai au 10 Juin 1934
16 participants - 8 stades
17 matches - 70 buts
Moyenne: 4,12 buts/matches


L'Italie, un des candidats malheureux à l'organisation de l'édition de 1930, est choisie par la FIFA pour accueillir la deuxième Coupe du Monde de la FIFA.
Après un périple de 13 000 km, l'Argentine et le Brésil ne disputent qu'un seul match, une défaite, avant de faire leurs valises. Menée 1-0 à huit minutes de la fin du temps réglementaire, l'Italie parvient à s'imposer 2-1 en finale contre la Tchécoslovaquie.

Cette Coupe du Monde de la FIFA, qui se déroule du 27 mai au 10 juin 1934, est manifestement plus encourageante que la précédente. Trente-deux nations y prennent part, de sorte qu'il faut instaurer un tour préliminaire (même l'Italie, pays organisateur, n'en est pas dispensée) à l'issue duquel 16 équipes sont retenues pour les phases finales. En guise de représailles aux nombreuses défections des équipes européennes quatre ans plus tôt, plusieurs nations sud-américaines, comme l'Argentine et le Brésil, envoient en Italie une équipe bis. Quant à l'Uruguay, il ne daigne même pas venir défendre son titre.
Comme on pouvait s'y attendre, seules les équipes européennes atteignent les quarts de finale. La bataille connaît son apogée à Florence. Dans une chaleur étouffante, une défense espagnole inébranlable tient tête à une Squadra Azzurra au jeu dur, voire violent ; à la fin du temps additionnel, le score affiche 1 partout. Il est prévu de rejouer le match le lendemain. Pour redonner un second souffle à leurs troupes, les deux entraîneurs font appel à des joueurs frais (cinq changements dans l'équipe italienne et sept pour l'Espagne), mais les héros tombent de fatigue les uns après les autres. Heureusement pour les hôtes, l'avant-centre transalpin Giuseppe Meazza inscrit l'unique but de la partie. Deux jours plus tard, le scénario se répète presque à l'identique lors de la demi-finale contre l'Autriche, disputée à Milan. Sur une pelouse de San Siro détrempée après une pluie torrentielle, c'est une fois de plus Meazza, disputant son quatrième match en une semaine, qui inscrit le but décisif et qualifie son équipe pour la finale. L'Italie y affronte la Tchécoslovaquie, victorieuse en demis de l'Allemagne.

Le dimanche 10 juin, l'Italie tout entière retient son souffle. Alors qu'il reste encore vingt minutes à jouer, l'ailier gauche Puc donne l'avantage à la Tchécoslovaquie sur un corner. Un silence de mort s'abat sur le stade. Mais à quelques minutes de la fin, l'italo-argentin Orsi égalise pour l'Italie, prolongeant du même coup le match et les espoirs des "tifosis". Les Italiens vacillent quand leur "canoniero" Meazza se blesse sur un tacle, mais il finit par se relever pour offrir à son coéquipier Schiavio le but de la victoire. La Squadra Azzurra démontre sa ténacité et toute l'étendue de sa technique footballistique. Sa victoire est entièrement méritée...

 

 

RESULTATS 1934
AUTRES EDITIONS
Menu déroulant Coupe du Monde
Partenaires recommandés: Foot mercato - Fcnhisto.fr