| Paris sportifs | Contact
menu histoire du football menu coupe du monde de football menu dossier argent et foot business menu ballon d'or france football menu quizz de football menu regles du football
Rechercher sur le site
ballon menu COUPE DU MONDE 2014
Histoire de la Coupe du Monde
-
Historique du football
-
ballon menu FAQ & Stats
FAQ Lois du jeu
Equipe de France
Foire aux questions football
-
ballon Plus de football...
-
Historique compétitions
-
Football Féminin
-

-


 

Les finances des clubs de Ligue 1:

les clubs français sont-ils en retard ou en avance sur leurs temps ?


Le club de Manchester United a publié ses comptes le 20 janvier 2010 et présentent une dette de 716,5 millions de Livres (826 millions d'euros). Autant dire que le club aurait été rétrogradé depuis bien longtemps par la DNCG en France et écoluerait certainement en CFA. Le cas de Manchester n'est pas isolé: le Real et le FC Barcelone sont respectivement endettés à hauteur de 680 et 500 millions d'euros, l’Inter de Milan, champion en titre est également champion de l’endettement avec un déficit estimé à 420 millions d’euros... Seuls les clubs français et allemands semblent sortir du lot.

Storyfoot s'est donc interrogé sur le modèle économique des clubs de football français sous l'égide de la DNCG, l'organisme chargé de surveiller les comptes des clubs de football professionnels en France.

La DNCG est née en réaction des nombreuses dérives financières ayant ébranlé le football professionnel français dans les années 80. Créée en 1984, la DNCG est ainsi devenue le "gendarme financier" des clubs professionnels et amateurs. La DNCG a un pouvoir de sanctions important qui va de l'amende à l'exclusion pure et simple des clubs des compétitions. Cette instance s'est ainsi imposée comme un acteur majeur du football français et est la garantie de la viabilité financière des clubs français.

 

logo de l aligue 1 de football

 

Le fair-play financier, nouvel élan pour les club français ?

Le 15 septembre 2009, l'UEFA vient d'adopter à l'unanimité le principe de "Fair-Play financier". Le fair-play financier consiste à accroître l'équité financière dans les compétitions européennes et la stabilité financière à long terme au sein des clubs européens. Pour cela, des mesures seront mises en place : obligation pour les clubs atteignant un certain chiffre d'affaires pour une période donnée d'équilibrer leurs comptes (les clubs ne peuvent dépenser systématiquement plus qu'ils ne gagnent) ; donner des lignes directrices sur les salaires et les dépenses liées aux transferts ; fournir des indicateurs sur la durabilité du niveau d'endettement ; obligation pour les clubs d'honorer leurs engagements à tout moment.

Cette décision pourrait donc atténuer le gouffre entre les grands clubs européens endettés et les clubs français dont le financement est très contrôlé. On pourra donc s'interroger à travers cette étude sur la véritable situation financière des clubs français et leur positionnement par rapport au trépied fragile sur lequel repose l'économie du football: droits TV, pub-merchandising et billetterie.


Cliquer pour accéder au dossier complet:
10 pages pour tout savoir sur les finances des clubs de Ligue 1


Retrouvez en détail les autres articles de notre dossier sur l'argent du "foot business":

Menu déroulant STORYFOOT

Partenaires recommandés: Foot mercato - Fcnhisto.fr